Aller au contenu

Comité accès garderie pour demandeurs d’asile et familles sans statut

    Le Comité accès garderie se mobilise autour du besoin des personnes demandeuses d’asile d’avoir accès aux services de garde comme toute autre personne résidant au Québec. Ceci est crucial pour la santé des familles, des enfants et des femmes!

    La CJM est membre de ce comité depuis 2023. Il est composé de plusieurs organismes communautaires, tels que: le Collectif Bienvenue, le Centre d’accueil le point, la Maison d’accueil des nouveaux arrivants, le Comité d’aide aux réfugiés, Amnistie Internationale du Canada Francophone et la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI).

    Historique

    Depuis 2018, le gouvernement provincial a retiré le droit aux services de garde subventionnés pour les familles demandeuses d’asile. Cette décision est préjudiciable au développement de l’enfant et contraire aux obligations relatives à l’intérêt supérieur de l’enfant. De plus, elle contribue aux inégalités de genre en empêchant le plus souvent les femmes demandeuses d’asile d’intégrer le marché du travail, ce qui a un impact négatif sur leurs droits économiques et sociaux, en plus de porter atteinte à leur droit au travail.

    En 2022, une action en justice a été intentée par les membres de ce comité pour dénoncer l’inconstitutionnalité des actions du gouvernement dans ce dossier. La cour supérieure a donné raison aux familles demandeuses d’asile et suite à une audience en appel, une décision est attendue.

    Pour savoir plus sur la campagne et pour signer la lettre ouverte, visiter https://comite-acces-garderie.mailchimpsites.com/.

    Français